Condrieu, 69420
+33 6.09.08.24.34
contact@gie-ess.fr

Notre projet

Fédérons nos ressources

Grâce à nos divers partenariats institutionnels, le GIE-ESS mène des actions en Afrique de l’Ouest et plus précisément au Bénin. Dans ce cadre, le Cluster est acteur du développement territorial. Nous mettons en place de petites grappes axées sur le développement des activités dans le domaine artisanal dans le Nord et dans le Sud du Bénin. Il s’agit essentiellement de promouvoir le professionnalisme de par la filière dans la fédération de ressources. Nos partenaires professionnels étant l’ONG CRADeL (dans le Nord) et le FSD-Bénin (dans le Sud).

  • CONTEXTE DU PROJET :

L’Économie Sociale et Solidaire (ESS) est un concept encore mal appréhendé. Plusieurs sensibilités se retrouvent dans l’Économie Sociale et Solidaire : les entreprises sociales et solidaires, les initiatives de l’Économie Sociale et Solidaire qui ont une forte dimension sociale et l’entrepreneuriat social.

Notre projet porte essentiellement sur l’une des dynamiques de l’ESS, à savoir l’Insertion par l’Activité Economique. En effet, le chômage et les difficultés d’accès à l’emploi sont des problématiques auxquelles l’Economie Sociale et Solidaire souhaiterait pallier. 

En France, l’Insertion par l’Activité Economique (IAE) est un réel secteur d’activité en pleine expansion. Que ce soit à travers des Ateliers Chantier d’Insertion, les Associations Intermédiaire, les Entreprises d’Insertion ou encore les Entreprises de Travail Temporaires d’Insertion, l’Insertion y est favorisée. Dans ces structures, il s’agit de permettre à des personnes en difficultés sociales, professionnelle ou personnelles, de s’insérer ou de se réinsérer sur le marché de l’emploi et de bénéficier d’un accompagnement afin de les amener vers un emploi durable.

Dans un pays en voie de développement où les problématiques liées à l’emploi sont souvent nombreuses, il est possible de se dire que ce système pourrait être une première réponse.

C’est dans ce contexte, que le GIE-ESS entend mettre en place des dynamiques d’Insertion par l’Activité Economique, dans les pays en voie de développement de l’Afrique de l’Ouest. Il s’agira essentiellement de Chantier d’Insertion dans les métiers artisanaux.
La dynamique mise en place par ces chantiers est de se spécialiser dans un métier, de disposer d’encadrant et de pouvoir accompagner et former les salariés. Cette fédération de ressources et de compétences permet de :

– Créer un statut légal aux travailleurs ;
– Intégrer les jeunes éloignés de l’emploi ;
– Permettre à tous l’accès à une compétence et à une spécialisation, ainsi qu’à l’emploi ;
– Lever les barrières de concurrence pour en venir à la coopération ;
– Répondre à des marchés et des besoins ;
– Créer ensemble, grandir ensemble, innover ensemble.